En 2018, ce sont plus de 600 kg de bâches qui ont été transformées et « sauvées de la poubelle ».

L’atelier couture de la régie a débuté en 2014. Elle compte aujourd’hui 9 salariés en insertion et 2 encadrantes technique.
La démarche de la régie a toujours été de respecter l’environnement au sens large : l’environnement humain en accompagnant les salariés dans leurs démarches professionnelles, mais également l’environnement dans le sens du développement durable. C’est pourquoi cet atelier couture utilise des matières recyclées pour en faire des sacs et de l’éco-maroquinerie.

Les bâches promotionnelles une fois obsolètes sont jetées puis incinérées. Afin de réduire ces déchets, nous récupérons toutes ces bâches et nous leur donnons une seconde vie.
Chaque pièce est unique car nous créons en fonction des apports de bâches.
Afin de connaitre le produit de A à Z, un salarié travaille dessus de la découpe à la finition. Chaque personne est donc autonome sur tous les postes nécessaires à la fabrication d’articles Fibr’ethik.

Rien ne se perd tout se transforme !

L’upcyling est une démarche qui consiste à donner une deuxième vie à des matériaux dont l’utilisation est devenue obsolète.
Nous ne parlons donc plus de déchets mais de ressources, et nous conjuguons la boucle vertueuse de l’Economie Circulaire et les valeurs de l’Economie Solidaire et Sociale.

Retrouver confiance pour retrouver un emploi

Les personnes salariées à la Régie sont majoritairement résidentes du Territoire Cœur de Savoie. Éloignées de l’emploi, elles viennent retrouver confiance pour accéder au marché du travail classique.
Pour cela nous leur proposons un travail valorisant avec un accompagnement adapté à chacun, avec le plus souvent de la formation.
La création d’eco-maroquinerie offre cet avantage d’être valorisant via la fabrication de produits stylisés et unique.
Les salariés entrent sans être familiarisés avec la couture et peuvent, en seulement quelques jours seulement, sortir des produits avec une finition pro, uniques et super jolis !